Tiers Lieux de vie : mutualisation et mixité, heureuses et respectueuses

Dans la spirale de nos vies intenses qui parfois nous fait oublier que nous passons un peu à côté d’elles…. Comment « chaque uns » voulons-nous vivre ?

Constat de problématiques diverses et cheminement de réflexions :

L’art d’habiter : trouver son lieu

  • Difficulté à se loger de manière qualitative dans un budget raisonnable (surfaces et cout)
  • Beaucoup de très grandes bâtisses anciennes dont la fonctionnalité ne correspond plus aujourd’hui,
    à nos besoins contemporains.
  • Qualité de nombreux ouvrages existants, (cachet, matériaux vernaculaires, masse thermique),
    présence de vergers, potagers, mares, biodiversité existante à préserver et valoriser
  • Congruence dans le fait de faire avec ce qui existe déjà plutôt que de construire du neuf
  • Mutualiser les installations (assainissement, réseaux, jardins…)

L’art d’habiter : humainement

  • Isolement des individus et des moyens
  • De nombreuses personnes âgées sont isolées, pas suffisamment de lieux de vie adaptés, ou décalage trop important qui nuit au bien-être et à la santé de ces derniers et les précipite vers la dégradation et la mort; institutions souvent très chères et peu nombreuses/besoins et aux moyens mis en oeuvre, conditions précaires
  • Réappropriation de nos rythmes de vie et fin de vie
  • Mixité qui permette d’accéder à la propriété, là où seul financièrement, aujourd’hui on ne pourrait pas
  • mélange intergénérationnel tout en préservant autonomie et intimité
  • Respect des singularités, besoins et partage

 

Le lien et l’activité :

  • Remettre le potentiel humain au coeur du projet
  • Retrouver le lien et la connexion avec la nature
  • Se soutenir, s’entraider, unis dans la diversité
  • Créer de l’activité vertueuse qui participe au bien-être de tous en mettant surtout l’accent sur le partage, l’échange, le prendre soin, en étant ensemble.

Intentions :

Nous rassembler, nous relier pour transcender plutôt que nous isoler, créer des lieux où chacun puisse laisser libre court à ce pour quoi il est doué et s’épanouir. Prendre soin de tous en ayant un
objectif commun, le bien vivre.

  • Mutualiser pour permettre à plus de personne l’accès à des espaces de vie de qualité
  • Prendre nos responsabilités et s’appuyer sur la capacité collective
  • Lieu où chacun puisse laisser libre court à ce pour quoi il est doué, son plein potentiel.
  • retrouver un rythme de vie agréable et convivial qui nous mette en santé
  • tirer les gens vers le haut par le lien
  • se réapproprier nos lieux de vies

Programme :

  • Chambres studios pour nos anciens :

Dans la continuité d’une vie de liens, la vieillesse ne doit pas être un obstacle à la réalisation individuelle des activités et des taches quotidienne que chacun aime faire, s’il le souhaite.
Pour des personnes âgées et valides, des chambres avec salle d’eau, wc et espace bureau seront adaptées en rdc sur jardin avec une bonne orientation.

  • Cuisine, séjour, espaces mutualisés et partagés (jardin, potager, poulailler…) avec possibilité de participer ou non selon leur ressenti
  • 2 logements pour deux familles qui vivront sur place à proximité pour accompagner les anciens dans la réalisation des repas, activités… tout en pouvant se relayer et ainsi soutenir de la diversité et de la qualité de vie
  • Création de logements studios étudiants selon possibilités, pour soutenir la diversité, le service rendu et les interactions
  • Création d’autres logements selon l’existant, le programme et les besoins
  • Aménagements d’espaces communs salle de fêtes, de jeux, de musique et concerts…
  • Mutualisation d’un véhicule
  • Les professionnels médicaux et autres services ne sont pas sur place, ils se déplacent et viennent à la rencontre de ces lieux selon les besoins

Recherches et besoins :

  • Type de structures alternatives existantes, fonctionnement et couts / pour mettre en évidence le bon sens de revenir à un schéma « familial » multi générationnel sous le même toit comme existait fréquemment auparavant mais qui s’est perdu.
  • Réseau de soutiens financiers de fonds privés qui nous permette de concrétiser la réalisation d’un tel lieu, les subventions étatiques donnent souvent des contraintes qui rendent le projet irréaliste.
  • Acteurs du lieu et compétences (médiateurs accompagnateurs pour suivi et bon déroulement du processus de faire ensemble)
  • Equipe de gens motivés, bâtisseurs, constructeurs capables de faire ensemble dans les règles de l’art pour activer la qualité et la pérennité
  • Lieux existants à acheter ou à mutualiser pour la rénovation

Mots clefs :

Collaboration, co création, bienveillance, mixité, respect des besoins et singularités, bon sens, simplicité, authenticité, rencontre, partages, intimité

Conclusion :

Il s’agit là d’un projet global qui se veut vertueux en proposant des solutions à des problématiques contemporaines, auxquelles nous pouvons répondre, au bénéfice de tous sur des chemins qui nous maintiennent ensemble dans la limite de nos besoins, envies et capacités réciproques. Description de votre lieu…..