Architecture Habitat alternatif Gers

  • Localisation: Gers
  • Maîtrise d’ouvrage : Privée
  • Maîtrise d’œuvre : Marie Pirot Architecte dplg
  • Type de travaux : Conception
  • Durée des études : 3 mois
  • Durée du chantier : 4 mois de fabrication et 1 semaine de montage
  • Date de fin des travaux : Avril 2011
  • Surface : 33 m² habitables
  • Coût des travaux : 36 000 Euros  (avec aménagement intérieur cuisine, salle d’eau, et mezzanine)
  • Aides publiques : non

Contexte :

C’est une réponse à un besoin imminent, la rapidité de mise en œuvre et dans un cout maitrisé qui permet aux petits budgets d’acquérir un bien.  Nous avons réussi à répondre aux besoins exprimés.

Contraintes :

Procédés constructifs :

Comme la contrainte majeure était de pouvoir tout démonter aisément, la volumétrie de l’ensemble est un compromis entre la construction bois de base rectangulaire, la courbe en toiture telle une roulotte et la couverture inspirée des yourtes « toile/isolant/toile ». Ainsi, en dehors de la structure supportant le plancher et celle de la couverture, tout le reste des éléments de construction ont été conçus sous forme de panneaux préfabriqués qui s’imbriquent les uns avec les autres.

Souhaits et objectifs :

L’objectif était de créer un habitat adapté à leur besoins et leurs moyens financiers, « facilement » démontable dans l’idée de pouvoir déménager avec son habitat.

C’est donc sur la base de l’aménagement optimisé d’un volume unique que nous avons travaillé.

Projet et solutions :

Le volume unique est composé d’un premier espace tout hauteur avec cuisine aménagée, puis  un deuxième délimité par des rangements où se trouvent un coin nuit, et d’une salle d’eau surmontés d’une mezzanine.

L’implantation s’est faite spontanément par rapport au terrain et à son environnement (orientation, chemin d’accès, haies…). La situation du terrain nous a permis de mettre en place les préceptes du bio-climatisme dans la conception de cette construction.

Ainsi, la façade principale orientée sud et donnant dans la pièce de vie séjour/cuisine est la plus ouverte, composée de larges ouvertures porte d’entrée toute vitrée et grande fenêtre simple vantail. Une ouverture du même type que cette dernière a été placée sur chacune des façades est et ouest permettant ainsi de rendre la pièce de vie très lumineuse naturellement.

En revanche en façade nord seules une grille pour la salle d’eau et une petite ouverture située en partie haute ont été crées pour la ventilation.

Approche développement durable :

Nous avons utilisé des matériaux bruts, peu transformés et recyclés qui ont une énergie grise faible à la construction et à la démolition.

Limites :

Le volume 90m3 se réchauffe et se refroidit très rapidement car il n’y a pas suffisamment de masse pour emmagasiner la chaleur, la conserver puis la restituer dans le temps.

Lorsque le poêle est en fonctionnement, le volume se réchauffe très vite, mais l’hiver la température intérieure tombe à 16° une journée sans soleil et sans flambée depuis le matin. Même si des briques de terre crue ont été placées autour du poêle cela n’est pas suffisant compte tenu de la toiture.

L’été, avec le rayonnement solaire la température intérieure peut être assez élevée principalement à cause de la toiture en toile. Ainsi, une sur toiture avec une lame d’air a été réalisée pour réduire l’effet de surchauffe d’été.